La rédaction de contenu : les pièges à éviter

rédaction de contenu

La création et le partage de contenu s’inscrivent dans un domaine en plein essor en proposant des avantages rapidement exploitables pour les acteurs du net souhaitant affiner leur image. En revanche, ces processus demandent un investissement conséquent en terme de temps et de préparation avant d’être en mesure d’écrire un texte digne d’intérêt pour les internautes ainsi que les moteurs de recherche. Le non-respect d’un protocole d’écriture précis amène à des erreurs généralement difficiles à corriger, et certains dérapages de rédaction de contenu doivent notamment être évités afin de délivrer des produits répondant aux attentes du web. Quand on parle de la rédaction web, deux paramètres sont indispensables. Il s’agit en effet du marketing du contenu et du référencement naturel performant.

Rédigez du contenu web : les bavures majeures à prohiber

· La sémantique inadéquate

La définition des mots-clés et expressions pour la rédaction de contenu web est indispensable afin de saisir l’attention de l’audience cible ou se démarquer de la compétition. En effet, un champ sémantique abouti contribue directement à mieux positionner les pages parmi les premiers résultats des moteurs de recherche en fonction du secteur d’activité. Cependant, l’abus d’utilisation de mots-clés ou sous-utilisation de longues traînes dans un texte impactent négativement sa qualité. Par ailleurs, leur détection sévèrement punie par les algorithmes afin de privilégier des contenus favorisant l’expérience d’utilisateur ou respectant des critères de qualité ayant plus de poids. C’est seulement dans ce sens que vous allez produire un contenu agréable à lire et compréhensible par tous les internautes.

· Registre de langage et relecture

Les expressions inclues dans le contenu doivent également être adaptées aux lecteurs d’intérêt, et l’implication de termes potentiellement complexes dans l’intention de démontrer certaines connaissances peut spécialiser davantage ce dernier. De ce fait, la redaction de contenu doit être exécutée en maintenant un jargon compréhensible par le grand public et en vulgarisant les mots techniques indispensables pour pouvoir retenir l’attention des lecteurs, tout en évitant une surcharge d’informations.

De même, le rédacteur est tenu de bannir l‘usage de phrases longues et détaillées dans ses articles, en plus de se relire pour corriger les éventuelles fautes (grammaire, orthographe, vocabulaire) ou ajuster le ton de l’article. En conséquence, l’individu en charge de la rédaction de contenu sur internet est recommandé de favoriser l’usage de phrases courtes et relativement simples.

Les irrégularités du contenu

· Absence de maillage

La négligence d’implémentation d’un maillage interne et externe dans l’intention de former des liaisons entre les contenus de page facilite significativement l’indexation de ces derniers sur les moteurs de recherche. En outre, la création de contenu avec le tissage de liens HTML insérés subtilement dans le corps du texte offre plusieurs utilités comme l’accès instantané à des articles traitant les mêmes sujets. De plus, un maillage avancé renforce automatiquement la pertinence des pages lorsque les backlinks sont présents sur des sites réputés et fiables.

· Contenu dupliqué

Le rédacteur peut être tenté de recopier des données au détriment de la conception de contenus originaux pour divers motifs, ce qui nuit directement au référencement naturel. Il faut d’ailleurs souligner que l’indexation de contenu copié est aussi pénalisé par les moteurs de recherche car l’action est considérée en tant que plagiat lorsque la source n’est pas mentionnée. Toutefois, l’individu reste en droit de s’inspirer des idées présentes sur les pages de la concurrence à condition qu’elles soient valorisées sur une page en étant formulées de manière inédite. Cependant, assurez-vous toujours que les contenus publiés sont originaux et de qualité pour ne pas nuire à votre référencement.

Le manque de style

Les internautes ne perçoivent pas des intérêts similaires dans un contenu, et ils ont tendance à spontanément filtrer selon leurs préférences ou besoins. La diversification de la méthode de rédaction de contenus est donc inévitable dans le but de capter l’intérêt du trafic, ce qui permet d’ailleurs d’aborder et traiter plusieurs thématiques sous différents angles. Par exemple, le style de rédaction peut varier afin d’attirer les visiteurs recherchant des textes longs et riches en informations, ou ceux en quête de contenus courts condensés et contrastés avec des illustrations ou vidéos. Ainsi, un rédacteur web doit tout faire pour garder sa crédibilité, non seulement au yeux des clients, mais aussi au niveau des internautes.

Acheter des vues Youtube : pourquoi ça marche ?
Créer une signature électronique : les étapes à suivre